Tag Archives: bpa free drink bottles

Raymond Carver

Raymond Carver (25. maj 1938 i Clatskanie, Oregon – 2. august 1988 i Port Angeles, Washington) var en amerikansk forfatter og lyriker.

Carver studerede “creative-writing” kursus hos forfatteren John Gardner i Chicago State College, John Gardner blev hans mentor og fik stor indflydelse på hans liv og karrierer small running bag. Han fortsatte sine studier ved Humboldt State College i Californien, hvor han fik en BA i 1963 og University of Iowa. I sin levetid offentliggjorde han historier og romaner om folk med arbejderklassebaggrund i forskellige tidsskrifter, bl.a. The New Yorker og Esquire glass water bottles wholesale. Stilistisk anses Carver for at tilhøre minimalismen.

Carver var gift med digteren Tess Gallagher og ven med Tobias Wolff og Richard Ford. I 1988 blev han optaget i American Academy of Arts and Letters bpa free drink bottles. Fra sin tid på Humboldt State College og til ti år før sin død, havde Carver et stort alkoholmisbrug. Mange af hans historier afspejler hans ønske om alkohol.

Carver døde af kræft i en alder af 50 år i Port Angeles (Washington) glass water bottle manufacturers.

Bothrioplana

Bothrioplana is a genus of freshwater flatworms, the sole genus in the family Bothrioplanidae and order Bothrioplanida.

Species of Bothrioplana are small organisms, usually measuring 2–3 cm in length, but reaching up to 7 mm. The body is transparent, elongate, with a round posterior end and a truncate front end, and lacks eyes. The mouth lies on the ventral side at about the middle of the body bpa free drink bottles, as in most turbellarians, and has a short pharynx antique meat tenderizer. The intestine is tripartite, similarly to what occurs in triclads, having one anterior and two posterior branches. The posterior branches unite behind the copulatory apparatus and form a single branch.

The reproductive system has a pair of testes and a pair of ovaries, as well as a series of vitellaria (yolk-producing glands) that extend along the entire body. Many specimens have the male reproductive system highly reduced or even absent. As a result, parthenogenesis may occur.

Individuals of Bothrioplana are usually found in stagnant water, including lakes, pools, wells, and temporary ponds, but may also occur among the moss growing on stones of rivers and brooks. They feed on other small invertebrates, such as Daphnia.

Bothrioplana was at first classified as a genus in the order Proseriata, but molecular studies have revealed that it is actually the sister-group of Neodermata, the parasitic flatworms.

Technique (band)

Technique was a synthpop band from the mid-1990s featuring Kate Holmes of Frazier Chorus and singer Xan Tyler majestic baseball jerseys. The band was named after New Order’s 1989 album of the same name, and they were signed to Creation Records, the record label owned by Holmes’s husband – Alan McGee.

Holmes and Tyler met at Butterfly, the studio owned by legendary producer and former Killing Joke member Youth, where Tyler was working as a session backing vocalist. They began work on their debut album, with synthpop veteran Stephen Hague and Oasis producer Owen Morris handling production duties alongside Holmes herself. Other notable contributors to the album included Ash frontman Tim Wheeler, vocalist Kirsty Hawkshaw and Youth himself on bass.

Technique released two singles on Creation in the summer of 1999: “Sun is Shining” and “You & Me”. “Sun is Shining” reached No. 64 in the UK Singles Chart in April 1999 and “You & Me” got to No. 56 in August of the same year. The album, by now entitled Pop Philosophy, was promo-ed but never officially saw the light of day after McGee decided to close the label bpa free drink bottles. Technique lay dormant for several years while McGee set up his new venture, Poptones. Holmes and Tyler contributed to Mission Control’s Dub Showcase album (produced by Holmes’s long-term associated Mad Professor), which featured several unreleased songs from Pop Philosophy.

In 2000, C-pop singer Coco Lee had a huge hit on the Asian market with a cover of Technique’s second single, You and Me. Following this, Poptones released a truncated version of Pop Philosophy in Germany and Asia, featuring seven tracks plus two remixes by Matt Darey. Sun is Shining and You & Me were also re-released in Germany, and the band toured extensively during 2001.

Technique disbanded, and Tyler was unable to take part in a tour supporting Depeche Mode. Kate Holmes replaced her with Sarah Blackwood from Newcastle-upon-Tyne band Dubstar, and shortly thereafter the two decided to collaborate and write material together. The new band, electro-pop band Client, signed a deal with Andy Fletcher’s Toast Hawaii record label thermos straw bottle.

Eowa

Eowa (probablement mort en 642) était le fils du roi de Mercie Pybba, et le frère du roi Penda. Il semble avoir été lui aussi roi de Mercie, au moins durant la bataille de Maserfield.

L’ascension d’Eowa sur le trône de Mercie reste confuse best sports water bottle.

La bataille de Maserfield oppose les Merciens de Penda à Oswald de Northumbrie. Eowa meurt pendant cette bataille, mais on ne sait pas grand-chose à ce sujet. On a imaginé qu’Eowa ait pu régner sur les Merciens aux côtés de Penda football socks boys, voire comme supérieur de Penda. Il se peut aussi qu’à cette époque, chez les Merciens, deux rois aient pu régner simultanément : Penda aurait régné sur la Mercie du Sud goalie shirt soccer, tandis qu’Eowa aurait gouverné la Mercie du Nord.

Aucun document connu n’évoque la mort d’Eowa dans la bataille de Maserfield, ni même qu’il ait pu être roi avant la bataille. Toutefois, la Chronique anglo-saxonne le mentionne comme roi lorsqu’elle retrace l’ascendance d’Æthelbald de Mercie et d’Offa.

Nicolas Brooks a écrit que si l’on considère qu’Eowa a régné grossièrement de 635 jusqu’à la bataille de Maserfield, cela pourrait expliquer des écrits gallois qui témoignent d’un raid gallois dans les territoires de Mercie durant laquelle les « livres et manuscrits des moines » ne furent particulièrement pas épargnés.

Vincent de Paul

Vincent de Paul ou Vincent Depaul, né au village de Pouy près de Dax le ou 1576 – mort le , est une figure du renouveau spirituel et apostolique du XVIIe siècle français, prêtre, fondateur de congrégations qui œuvra tout au long de sa vie pour soulager la misère matérielle et morale. Il a été canonisé en 1737.

Vincent de Paul serait né le 24 avril 1581, à la ferme de Ranquines près du village du Pouy.

Vincent de Paul est né dans une petite maison à la périphérie du village de Pouy (qui, depuis le XIXe siècle, est appelé « Saint-Vincent-de-Paul » en son honneur), situé à environ cinq kilomètres de la ville de Dax dans le département des Landes, dans le sud-ouest de la France. Le lieu de sa naissance, connu aujourd’hui sous le nom de « Berceau de saint Vincent de Paul », propose un modeste bâtiment de briques et de poutres de bois d’allure maison landaise, très proche de la maison où Vincent serait né en avril 1581. Il n’existe aucun enregistrement de sa naissance, les registres de catholicité aussi anciens ayant disparu.

Dans sa biographie le père José-Maria Roman ne doute pas de l’origine landaise et française de saint Vincent de Paul. [J-M Roman Saint Vincent de Paul, Biographie éd. Alzani] Le saint lui-même parlait de son origine gasconne. Un autre lazariste le père Bernard Koch après des recherches dans les différentes archives françaises s’est rendu compte que le nom des Depaul ou Paul était courant dans toute la moitié sud, dans le pays de langue d’Oc. Les différents biographes (Abelly, Collet, Maynard, etc.) parlent d’un parent de Vincent de Paul qui était prieur de Poymartet pas très loin de Notre-Dame de Buglose (sanctuaire marial landais fondé en 1620 sur la commune actuelle de Saint Vincent de Paul). D’après un document de 1577, Étienne Depaul était en possession d’un prieuré sur le chemin de Saint-Jacques, en fort mauvais état à cause des guerres de religion. Mais cette parenté a été récemment contestée .

Il est le troisième d’une fratrie qui comprend quatre garçons et deux filles. Son père Jean de Paul est un petit exploitant agricole, sa mère Bertrande de Moras appartenait en revanche à une famille de la petite noblesse locale.

Vincent est amené très tôt à apporter son aide à ses parents qui peinent à nourrir une famille nombreuse. Aussi passe-t-il ses premières années comme berger à garder des moutons, des vaches et des cochons. Il doit quitter toutefois son foyer familial pour Dax où son père l’inscrit au collège des Cordeliers, tenu par les franciscains. Son père espère ainsi le préparer à obtenir quelques « bons bénéfices » grâce auxquels il pourra compléter les revenus familiaux.

Vincent y resta trois ans et y suivit avec succès des cours de grammaire et y apprit le latin. Il était, pour ses camarades un exemple de travail acharné, si bien qu’au bout de peu de temps, Monsieur Comet, un ami de famille, lui demanda de devenir le précepteur de ses fils. Il prit le goût de l’apostolat et le désir de devenir prêtre grandit en lui. À 16 ans, lors d’une cérémonie où l’Évêque coupe quelques cheveux aux futurs prêtres, Vincent reçut la tonsure. Cela signifiait qu’il entrait dans le clergé et que désormais il devait porter l’habit ecclésiastique.

En 1597, il rejoint l’université de Toulouse où le jeune apprenti bachelier étudia la théologie pendant sept ans.

En 1598, il reçoit le sous-diaconat puis, deux mois plus tard, le diaconat en la cathédrale Notre-Dame de la Sède à Tarbes, en Bigorre (aujourd’hui, département des Hautes-Pyrénées), par l’évêque de cette ville dans laquelle il séjourna quelque temps. Le 23 septembre 1600, il est ordonné prêtre à Château-l’Évêque ( Dordogne) par l’évêque de Périgueux dans la chapelle du château épiscopal, bien qu’il ne soit pas prêt à exercer ce ministère, étant au début plus en quête des avantages de cette condition sacerdotale. Il est nommé par le Vicaire Général de Dax curé de la paroisse de Tilh mais ne semble pas y être allé.

Selon ses dires, capturé en 1605 au large d’Aigues Mortes, par des Barbaresques sur la voie du retour d’un voyage pour Marseille où il se rendait pour recueillir un modeste héritage, il aurait été vendu comme esclave à plusieurs maîtres successifs (notamment à un alchimiste pour lequel il marquera un intérêt profond) dont le dernier, un renégat originaire de Nice « vivant à la musulmane » qu’il aurait convaincu de se repentir et se sauver avec lui. Après deux années d’esclavage, il se serait évadé de Tunis avec ce dernier maître et ses trois femmes, les emmenant à Rome pour qu’ils se fassent pardonner par le pape. L’authenticité de cet événement, pour célèbre qu’il fut, est débattue par les historiens.

Grâce aux recommandations du Saint-siège, il devient en 1610 aumônier de Marguerite de France, qui consacre alors un tiers de ses revenus à des œuvres de charité, notamment à la Confrérie des frères de Saint-Jean-de-Dieu connus sous le nom de « Frères de la Charité » et dont il s’inspirera pour créer les « Filles de la Charité ».

En 1612, il remplaça à Clichy le curé François Bourgoing qui souhaitait rentrer à l’Oratoire. Âgé de 31 ans, il devient donc le curé de Saint-Sauveur-Saint-Médard à Clichy (maintenant dans les Hauts-de-Seine), où il fait ses débuts en pastorale paroissiale. Il reconstruit l’église qui tombait en ruine avec les deniers du culte, des paroissiens et des notables de 1622 à 1630. Cette église existe toujours. Le Cardinal de Bérulle le fit nommer curé. Il prit possession de la cure le 2 mai 1612. En 1613, Vincent de Paul entra comme précepteur, dans la maison de Philippe-Emmanuel de Gondi, général des galères de France. Pendant son séjour dans la maison de Gondi, où il devait « faire sa résidence continuelle et actuelle », il pouvait aussi retourner aisément dans sa paroisse, surtout lorsque les Gondi séjournaient à Paris dans leur hôtel de la rue Pavée Saint-Sauveur.

Il devint confesseur de Madame de Gondi qui l’emmena en Picardie où il découvrit la misère des paysans. Vincent de Paul traversait une grave crise spirituelle et morale et vivait dans le désenchantement wholesale alpaca socks. En janvier 1617, il fut appelé auprès d’un vieillard mourant dans le village de Gannes qui lui fit une confession publique et générale. Le lendemain, 25 janvier, à la demande de Madame de Gondi, il lança un appel à la confession au cours d’un sermon mémorable dans l’église de Folleville

United States Away YEDLIN 2 Jerseys

United States Away YEDLIN 2 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. La réponse massive des villageois à cet appel lui fit brusquement prendre conscience de l’importance de sa mission.

Il se fit ensuite affecter comme curé de campagne dans la paroisse de Châtillon-sur-Chalaronne, dans la Dombes.

Aumônier du général des galères Philippe-Emmanuel de Gondi et visitant régulièrement les prisons détenant les criminels condamnés aux galères, le marquis de Belle-Île obtient sa nomination, le 8 février 1619, comme Aumônier général des galères.

Il y fonde, avec les dames aisées de la ville, les Dames de la Charité pour venir en aide aux pauvres. En 1633, il créa la Compagnie des Filles de la Charité. Elles prirent ensuite le nom de « Compagnie des Filles de la Charité de Saint-Vincent de Paul ». Leur nombre se multiplia rapidement. Cet ordre eut à Clichy sa maison mère depuis le début du XVIIe siècle jusqu’aux années 1970. Il quitta la paroisse en 1627.

Grâce au soutien financier de madame de Gondi, il fonda, en 1625 la Congrégation de la Mission. Vouée à l’évangélisation des pauvres des campagnes, la congrégation prendra le nom de Lazaristes (car demeurant dans le quartier Saint-Lazare de Paris, l’enclos Saint-Lazare). De Paul, qui formera de nombreux prêtres, créa un séminaire de la Mission. Les premiers lazaristes furent envoyés à Alger en 1646, à Madagascar en 1648, en Pologne en 1651.

Le 29 novembre 1633, il fonda les Gardes des Pauvres, origine de la congrégation des Compagnie des Filles de la Charité sous la responsabilité de Louise de Marillac parmi lesquelles Marguerite Naseau. Les Filles de la Charité, aussi appelées « Sœurs de Saint Vincent de Paul », étaient vouées au service des malades et au service corporel et spirituel des pauvres ; il en confia la formation à la veuve Le Gras.

En 1635, il envoya des secours aux populations du Duché de Lorraine et du Bar ravagés par les troupes françaises et suédoises.

En 1638, débuta l’œuvre des “Enfants-Trouvés”. En 1648 il convoqua une assemblée de dames charitables et prenant la parole il rappela que l’œuvre avait déjà sauvé six cents enfants mais que les ressources manquaient pour poursuivre l’œuvre entreprise. Ses paroles furent pathétiques et convaincantes, puisque le jour même l’Hôpital des Enfants-Trouvés de Paris reçut les capitaux nécessaires pour poursuivre sa tâche.

En 1651, Vincent organisa également des collectes à Paris pour porter secours aux victimes de la guerre en Picardie, Champagne et Île-de-France. Bien que membre de la compagnie du Saint-Sacrement, il prêcha pour la modération à l’égard des protestants.

En 1653, il fonde l’hospice du Saint-Nom-de-Jésus.

Vincent de Paul institua également des retraites spirituelles au cours desquelles se retrouvaient des gens de toutes conditions, le pauvre et le riche, le laquais et le seigneur priaient ensemble et prenaient leurs repas au même réfectoire.

Vincent de Paul sut mobiliser au service des pauvres les grandes dames de la noblesse et de la bourgeoisie françaises, parmi lesquelles :

Louis XIII voulut être assisté par lui dans ses derniers moments et mourir dans ses bras le 14 mai 1643.

Il fut ensuite nommé au « Conseil de Conscience » (Conseil de Régence pour les affaires ecclésiastiques) par la régente Anne d’Autriche dont il était également le confesseur.

Il fonda encore un hospice pour les personnes âgées, qui devint l’hôpital de la Salpêtrière en 1657.

Mort en odeur de sainteté le 27 septembre 1660, il fut inhumé dans l’église Saint-Lazare, qui faisait partie de la maison Saint-Lazare du faubourg Saint-Denis, le 28 septembre 1660, dans un caveau creusé au milieu du chœur de la chapelle.

Vincent fut béatifié par Benoît XIII le 13 août 1729 et canonisé par Clément XII le 16 juin 1737. Actuellement son corps est exposé dans la chapelle des Lazaristes, 95, rue de Sèvres, à Paris VIe, où ses reliques furent disposées dans une châsse en argent ciselé en 1830 (à l’exception de son cœur conservé dans un reliquaire dans la chapelle de la maison mère des Filles de la Charité).

En 1885, le pape Léon XIII l’institua « patron de toutes les œuvres charitables » electric meat tenderizer machine.

Paris, église Saint-Séverin, Saint Vincent s’occupant des enfants.

Paris, église Saint-Séverin, Saint Vincent recueillant son premier bébé abandonné rue de la Huchette, sur le seuil de l’église Saint-Séverin.

Paris, église Saint-Séverin, Saint Vincent au chevet du roi agonisant.

Statue de Saint Vincent de Paul dans les Hauts-de-Seine, derrière l’église à Clichy.

Statue de Saint Vincent de Paul à Châtillon-sur-Chalaronne.

Église Saint-Vincent-de-Paul

inaugurée en 1965, fête du cinquantenaire le 13 juin 2015

Médaille Saint Vincent de Paul (1576-1660). Graveur&nbsp bpa free drink bottles;: Edmond Henri Becker (1871- ? ), recto.

Médaille Saint Vincent de Paul (1576-1660). Graveur : Edmond Henri Becker (1871- ? ), verso.

Paroisse saint Vincent de Paul, église Saint-Vincent-de-Paul.

École St Vincent de Paul

Sur les autres projets Wikimedia :

Maurice Cloche a réalisé le film Monsieur Vincent en 1947. Le film a obtenu le Grand prix du cinéma français en 1947, l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1949, et la même année, le Prix du meilleur film décerné par la presse cinématographique belge. Le rôle principal y est tenu par Pierre Fresnay, qui a obtenu le prix d´interprétation à la Mostra de Venise en 1947. Les dialogues sont de Jean Anouilh. On y remarque aussi une des premières apparitions à l’écran du jeune Jean Carmet et la première apparition au cinéma de Michel Bouquet.[réf. nécessaire]

Théâtre Zvezdara

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Théâtre Zvezdara (en serbe cyrillique Звездара театар, en serbe translittéré Zvezdara Teatar) est un théâtre de Belgrade, la capitale de la Serbie. Il a été créé en 1984. Il est essentiellement dédié aux auteurs, aux metteurs en scène, aux acteurs serbes. L’actuel directeur est le dramaturge Dušan Kovačević.

Le 8 octobre 1984 eut lieu la première représentation au Théâtre Zvezdara&nbsp bpa free drink bottles; glass water bottle 1 liter; on y joua Le Frai de la carpe (Mrešćenje šarana) d’Aleksandar Popović dans une mise en scène de Dejan Mijač.

Parmi les auteurs les plus souvent joués, on peut citer Dušan Kovačević, Aleksandar Popović et Siniša Kovačević.

Doté au départ d’une salle de 260 places belt fanny pack, le théâtre a ouvert une grande salle de 407 places en novembre 2003. Cette nouvelle salle est plus particulièrement destinée à la représentation d’œuvres internationales ; elle fut inaugurée par une pièce d’Harold Pinter.

Republic of Vietnam Military Forces

The Republic of Vietnam Military Forces or RVNMF (Vietnamese: Quân lực Việt Nam Cộng hòa – QLVNCH), were the official armed defense forces of the Republic of Vietnam (RVN), a state that existed from 1955 to 1975 in the southern half of what is now the Socialist Republic of Vietnam. The QLVNCH was responsible for the defense of South Vietnam since its independence from France in October 1955.

The QLVNCH was formally established on December 30, 1955 by the Strongman and republican first President of the Republic of Vietnam (known simply as ‘South Vietnam’) Ngo Dinh Diem scotland football socks, which he declared on 26 October that year after winning a rigged referendum for either making South Vietnam a constitutional monarchy bottle holder belt, or a presidential republic bpa free drink bottles. Created out from ex-French Union Army colonial Indochinese auxiliary units (French: Supplétifs), gathered earlier on July 1951 into the French-led Vietnamese National Army – VNA (Vietnamese: Quân Đội Quốc Gia Việt Nam – QĐQGVN), Armée Nationale Vietnamiènne (ANV) in French, the armed forces of the new state consisted in the mid-1950s of ground, air, and naval branches of service, respectively:

Their roles were defined as follows: to protect the sovereignty of the free Vietnamese nation and that of the Republic; to maintain the political and social order and the rule of law by providing internal security; to defend the newly independent Republic of Vietnam from external (and internal) threats; and ultimately, to help reunify Vietnam – divided since the Geneva Accords in July 1955 into two transitional states, one at the north ruled by Ho Chi Minh’s Marxist Lao Dong Party regime and the other in the south under Diem’s anti-communist government.

Section 91 of the Constitution Act, 1867

Section 91 of the Constitution Act, 1867 grants the Parliament of Canada its basic legislative authority. It reads as follows:

91. It shall be lawful for the Queen, by and with the Advice and Consent of the Senate and House of Commons, to make Laws for the Peace, Order, and good Government of Canada, in relation to all Matters not coming within the Classes of Subjects by this Act assigned exclusively to the Legislatures of the Provinces; and for greater Certainty, but not so as to restrict the Generality of the foregoing Terms of this Section travel glass water bottle, it is hereby declared that (notwithstanding anything in this Act) the exclusive Legislative Authority of the Parliament of Canada extends to all Matters coming within the Classes of Subjects next hereinafter enumerated bpa free drink bottles; that is to say, —

And any Matter coming within any of the Classes of Subjects enumerated in this Section shall not be deemed to come within the Class of Matters of a local or private Nature comprised in the Enumeration of the Classes of Subjects by this Act assigned exclusively to the Legislatures of the Provinces.